06/07/2020

Très chers RICHWILLEROIS,

Qu’il est difficile d’écrire un éditorial qui se voudrait positif actuellement.
Entre la crise COVID-19 dont on ne perçoit pas la fin et qui crispe les relations jusqu’au sein de nos villages, port du masque ou pas, la course au vaccin entre les États plutôt qu’une coopération vu les enjeux humains, la crise économique et sociale à venir alors qu’il semblait qu’une amélioration se dessinait sur le front du chômage... mais comme si cela ne suffisait pas, des humanitaires français sont assassinés par des barbares alors qu’ils venaient en aide à l’un des pays les plus pauvres de la planète, le Liban qui a déjà tant souffert au cours des dernières décennies, subit une explosion qui détruit une grande partie de sa capitale mais plus encore, qui met une fois de plus la tête de sa population sous l’eau...

En France, ce qui m’inquiète le plus, est la montée inexorable des relents religieux dans nos cités, couplés à un communautarisme de plus en plus marqué. La France et nos dirigeants doivent réagir afin que se réduise vraiment ce fossé qui sépare les Français et les sentiments de haine qui en découlent.

De même, localement, nous avons rarement eu autant de problèmes d’incivisme que cet été, vitesse excessive dans toutes nos rues malgré des présences très régulières des gendarmes, dépôts massifs de détritus, jets de bouteilles par les fenêtres de voitures circulantes, problèmes multiples de voisinage pour des raisons généralement si futiles...Bien souvent nous arrivons à faire verbaliser les contrevenants, malheureusement pas systématiquement. Je compte d’ailleurs sur le Président de la République, qui, à 3 reprises durant le confinement, a annoncé qu’il accorderait plus de pouvoirs aux maires. Nous ne voulons pas être des « shérifs » mais juste que notre parole puisse rendre verbalisable un acte d’incivisme observé, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui...

Le règlement de l’ensemble de ces problèmes passera forcément par l’éducation et l’instruction. L’éducation est clairement du ressort des parents et un petit coup de serrage de vis à certains de nos enfants serait sûrement
salutaire. Quant à l’instruction, il faut que nos enseignants, particulièrement courageux, puissent revenir à l’essentiel, transmettre du savoir, qu’ils puissent expliquer que nous ne pouvons que vivre avec notre passé et qu’il serait ridicule de chercher à l’effacer. Au contraire, il nous faut construire notre société à partir de ce passé pour éviter de commettre les mêmes erreurs à l’avenir.

Malgré toutes ces difficultés et comme je l’ai déjà écrit, nous avons la chance de vivre dans l’un des pays les plus merveilleux de la planète, pays chargé d’histoire, de découvertes, pays envié par une immense majorité des habitants de la Terre. Alors de notre côté, cessons et faisons cesser ce « french-bashing » insupportable laissant croire que l’herbe est plus verte ailleurs.

Pour finir sur une note plus optimiste, et pour minimiser l’impact de la crise économique à venir, notre commune a investi de façon conséquente depuis le début de l’année et nous allons poursuivre, malgré la crise sanitaire.

350 000 € pour la rénovation de la voirie du Pré d’Argent
110 000 € pour la construction de l’auvent de la Pétanque
57 000 € pour la cour de l’école E.Wacker
40 000 € pour le remplacement des têtes des candélabres de la rue Principale par de la led
140 000 € pour la couverture de la façade de la salle Jean-Marie Pfeffer et 20 000 € pour la mise en place de panneaux photovoltaïques sur le toit de cette même salle
67 000 € dans l’achat de 2 véhicules permettant d’améliorer encore et encore le travail en régie de nos agents
40 000 € pour le remplacement du toit de la partie associative du Carreau Max

Ce sont ainsi plus de 800 000 € qui ont été ou seront injectés dans l’économie locale. Sur cette note positive, je souhaite à tous, une excellente rentrée de septembre et que bientôt cette crise sanitaire traversée ne soit plus qu’un très mauvais souvenir.

Très chaleureusement

​​​​​​​Vincent HAGENBACH, maire

En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.