26/10/2022

Très chers Richwillerois,
 
Notre société change, pas forcément toujours en bien. Est-ce l’effet COVID sur lequel beaucoup de problèmes sont reliés, la guerre en UKRAINE ou plus globalement sommes-nous confrontés à une société qui s’individualise ?
 
Pour les collectivités, quelles qu’elles soient, il s’agit d’un réel défi car nous ne comptons plus les situations de demandes individuelles, plus ou moins justifiées, auxquelles nous sommes confrontés tous les jours.
 
Or, si la gestion d’un problème peut régler une situation personnelle, cela contribue bien souvent à déplacer ce même problème voire à le créer un peu plus loin, chez le voisin. Peu m’importe puisque MOI je ne suis plus embarrassé par le problème...
 
De plus, ces demandes, dans la plupart des situations, ne tiennent absolument pas compte des contraintes financières qu’elles nécessitent.
 
Or, votre commune comme tout un chacun subit l’inflation, la hausse tout à fait justifiée des salaires des agents, et surtout, en 2023, nous connaîtrons une crise sans précédent sur le prix des énergies, électricité et gaz, puisque de 150 000€ annuelle, la facture énergétique devrait passer aux alentours de 380 000€ selon nos dernières estimations, soit un surcoût de    230 000€ !!!
Heureusement que depuis plus de 10 ans sans attendre cette crise énergétique, nous n’avons cessé d’isoler notre patrimoine, de changer des chaudières des bâtiments publics, de remplacer le toit de la salle Jean-Marie PFEFFER, de remplacer une bonne partie de l’éclairage public par de la LED... et nous poursuivrons par de nombreuses autres actions en 2023 et 2024.
Pourtant, nous aurons beau faire des économies, il est impossible de compenser le surcoût annoncé.
 
Autre piste, augmenter les impôts...il faudrait une hausse de plus de 30% du taux de la taxe foncière pour compenser le surcoût énergétique, ce qui est d’autant plus impensable que les ménages que nous sommes, sont également durement mis à contribution.
 
MAIS COMME DEPUIS PLUS DE 10 ANS, NOUS N’AUGMENTERONS PAS LES IMPOTS EN 2023 (les hausses que nous subissons tous sur nos fiches d’imposition, sont liées à la loi de finance décidée à l’Assemblée Nationale).
 
Sachez tout de même que ce choix est mal perçu par nos instances qui estiment que l’effort fiscal que RICHWILLER demande à ses habitants est insuffisant, diminuant ainsi régulièrement la dotation de l’Etat ou nous excluant de fait de certains dispositifs d’aides...il n'existe pas de prime à la bonne gestion...
 
Après une année 2022 où la commune aura investi pour près d’1 million d’euros avec principalement la rénovation indispensable de la rue de PFASTATT, 2ème rue du village en termes de circulation avec plus de 3000 véhicules par jour, et la rénovation en cours des façades de la salle Jean-Marie PFEFFER, devenue indispensable après 35 années, nous souhaitons poursuivre nos investissements en 2023. L’enveloppe qui y sera consacrée se situera aux alentours de
500-600k€ (le détail des investissements prévus reste à affiner et sera présenté très prochainement).
 
Bien évidemment, le surcoût énergétique impacte notre capacité d’investissements et nous oblige à reporter 2 projets initialement prévus en 2023 : l’espace fitness devant la salle Jean-Marie PFEFFER et l’aménagement du rez-de-chaussée de la mairie. Pour l’économie de notre pays, il est cependant indispensable que les collectivités investissent car elles représentent de loin les plus gros pourvoyeurs de travaux pour nos entreprises, donc pour le maintien ou la création des emplois.
Une fois toutes ces informations transmises, vous comprendrez que nous ne pouvons répondre à toutes les sollicitations individuelles.
 
Cette situation d’individualisation dans notre société m’inquiète pour une autre raison : la dégradation du renouvellement des générations dans le monde associatif. Nos associations sont un ciment essentiel dans notre paysage sociétal, gommant de très         nombreuses différences entre les citoyens, contribuant à l’épanouissement de ses adhérents et jouant un rôle pédagogique incroyable auprès des enfants que ni les parents ni l’école ne peuvent apporter. Avec mes élus, nous participons actuellement à leurs assemblées générales et dans chacune d’entre-elles, le même cri d’alerte est répété.
 
NOS ASSOCIATIONS ONT BESOIN DE VOUS, ONT BESOIN DE SANG NEUF, ONT BESOIN DE PERSONNES ENGAGEES, SANS QUOI ELLES DISPARAITRONT !!!
 
Imaginez quelques instants nos communes sans ce maillage d’activités...rien ne peut les remplacer. Mais le rôle du monde associatif ne peut se limiter à la consommation d’une activité.
 
Je souhaite finir cet éditorial par une touche plus heureuse et colorée.
Nous vous avons déjà évoqués, malgré les conditions météorologiques très difficiles de cet été, le maintien des 3 fleurs au concours des villes et villages fleuris avec un coup de cœur du jury pour RICHWILLER. Nous recevrons avec nos agents des représentants du jury national, qui souhaitent nous accompagner vers une 4ème fleur obtenue uniquement par une infime minorité de communes. Nous n’avons pas arrêté notre décision à ce jour, mais quelle fierté que la reconnaissance du travail de nos agents. Pour rappel nous n’avions aucune fleur en 2010...
 
Bien à vous
 
Vincent Hagenbach, Maire