06/07/2020

Chers Richwillérois
​​​​​​​
24 heures de neige et certains commentaires Facebook font penser que l’on découvre l’hiver.
Mais en effet cela fait près de 15 ans, le 6 mars 2006 exactement que nous n’avions pas connu cela, à l’époque il était même tombé 60 cm en 24h.
En se retournant un peu sur les années qui viennent de s’écouler, rien de rien en 2020, et quasiment rien ou presque depuis 15 ans.
Mes agents ont travaillé comme des dingues depuis plus de 24h, certains s’activant durant un nombre d’heures inavouable, notamment pendant que nous étions tranquillement sous la couette durant le nuit de jeudi à vendredi, sans discontinuer.
Reprenant aujourd’hui, passant la lame, salant TOUTES les rues avec bien évidemment une priorité préétablie comme dans toutes les autres communes, priorisant l’EHPAD, les écoles, les parking, la rue Principale...ce sont plus de 20 km de voirie qu’ils ont traité avec un grand tracteur pour la voirie et un petit pour les parkings, la zone industrielle...
Il est clair que les rues ne peuvent pas toutes être « noires » à 8h du matin.

N’oubliez pas que cela fait 7 jours que nous sommes sous le couvert d’un couvre-feu qui réduit drastiquement la circulation de 18h à 6h du matin.
Nos agents se sont donc battus contre une neige tombée sans discontinuer, pas de circulation pour activer l’effet du sel, une température négative limitant l’effet du sel.
Tous les spécialistes de la viabilité hivernale vous le diront, cela a été dit hier soir aux infos, ces 3 facteurs rendent efficaces ou pas le sel.

Autre paramètre, les bacs à sel retirés depuis près d’une dizaine d’années car comment voulez vous défendre notre précieuse nappe phréatique et saler nos rues a tout va alors que nous sommes attentifs aux produits phytosanitaires plus utilisés depuis 2009 et aux engrais exclusivement organiques depuis 5 ou 6 ans.
Cela est aussi sans compter que de nombreuses autres communes voisines n’ont plus de bac depuis plus longtemps ce qui faisait vider nos bacs dans les coffres des habitants de ces communes, à peine les avions nous remplis!

De grâce, rendez vous compte de la chance que nous avons d’avoir une équipe d’agents uniques, efficaces, volontaires, totalement dévoués, loin du cliché trop souvent véhiculé.

En ces périodes difficiles, serrons nous les coudes plutôt que de nous arrêter à des futilités imaginant que la commune ou les agents favorisent une rue par rapport à une autre.

Nous sommes 3750 Richwillérois et chacun compte autant l’un que l’autre à mes yeux ou aux yeux des élus de mon équipe municipale ou de mes agents.

Très chaleureusement

Vincent Hagenbach

En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.